☠️ Livraison Standard Offerte ☠️

Origine et histoire d’Halloween !

Les régions du monde sont marquées par divers fêtes et événements qui se généralisent à des échelles spécifiques. Halloween est notamment une fête portant une réelle idéologie et inspirant une grande culture. Elle est en effet marquée par des déguisements, des bonbons, des têtes de mort ou encore une ambiance gothique et festive. Cet événement des 31 octobre nourrit de nombreuses théories quant à son origine. Allons à la découverte des sources de cette fête portant un intérêt de plus en plus considérable.

Halloween de source religieuse

Origine et histoire d’Halloween !

Halloween est aujourd’hui bien répandue pour sa manifestation et pour les dogmes qu’elle enregistre dans la mémoire collective. Le mot Halloween a une étymologie anglaise et représente une contraction de l’expression « All Hallows Eve » qui signifie « La veille de tous les saints » ou de manière plus contextuelle « La Veille de la Toussaint ». Cette signification cadre parfaitement avec son jour de célébration (31 octobre) qui n’est que la veille de la fête catholique de la Toussaint célébrée chaque 1er novembre. Par ailleurs, le jour d’Halloween comme tous les autres jours, vous pouvez adopter un style original avec des accessoires portant une tête-de-mort.

Fêtée au départ les 13 mai pour commémorer tous les martyrs, la fête de la Toussaint fut décalée au 1er novembre par le pape Grégoire IV. Ainsi, plusieurs spécialistes rattachent les événements de la veille de la Toussaint, par ricochet Halloween, à cette même célébration chrétienne. De même, selon des croyances bretonnes, les âmes des morts reviennent la nuit de la veille de la Toussaint pour accomplir un rite. Un fait est toutefois inéluctable ! Halloween, au fil du temps, a connu plusieurs évolutions dans sa célébration.  

L’évolution de la fête d’Halloween

halloween

L’une des principales évolutions durant la célébration de la fête d’Halloween, c’est bien le passage du navet à la citrouille. En effet, autrefois, le navet sculpté était le principal signe d’Halloween. Depuis quelques années, Halloween se matérialise bien par une citrouille évidée contenant une lanterne. En effet, la citrouille est bien plus large et plus simple à sculpter. Elle se transforme en masque grotesque et parfois effrayant et éclairé de l’intérieur par une bougie. Cette lanterne originale fait grandement référence au célèbre personnage Jack-O’-Lantern.

En France, Halloween a démarré sa véritable expansion vers les années 1997. Cette fête folklorique connaît quelques fois des limites et ne se célèbre pas par tous, car elle porte parfois une étiquette d’événement commercial. Toutefois, vous pouvez toujours personnaliser votre style avec des accessoires ou gadgets adaptés à la célébration d’Halloween. Il s’agit entre autres de vêtements, de parures, d’horloge ou de tableau portant des dessins gothiques ou de tête de mort.

Une fête celtique ?

fête celtique

Alors que certaines thèses associent l’origine d’Halloween à la religion, notamment catholique, d’autres prennent une position inverse. Ainsi, de nombreux historiens considèrent la fête folklorique Halloween comme une dérivée de la fête païenne celtique appelée Samain. Avec une ancienneté de près de 2500 ans, cette dernière marquait, pour les Celtes, la fin d’une année et le début d’un Nouvel An. Elle faisait également l’objet de rites et de croyances propres à la culture celtique. Ainsi, la fête de Samain servait de période transitoire et n’appartenait ni à l’année écoulée ni à celle à venir.

Pour les celtiques, la fête de Samain, aujourd’hui Halloween, représentait une période close entre le temps. Durant cette période, les barrières entre le monde réel et celui des réalités supérieures étaient entièrement brisées. Autrefois célébrée en Irlande et en Écosse, la fête de Samain et ses nombreuses traditions ont progressivement disparu avec l’implantation de religions nouvelles. La Toussaint aurait ainsi substitué cette célébration au VIIIe siècle.

L’exportation irlandaise vers les États-Unis

Halloween se présente sous sa forme actuelle principalement grâce aux migrants irlandais et écossais ayant rejoint les États-Unis. Au milieu du XIXe siècle, ces derniers fuyaient en effet leurs terres victimes d’une grande famine. S’installant sur le nouveau continent, ces migrants apportaient leurs mythes et leurs légendes. La fête d’Halloween s’est ainsi répandue dans le monde, notamment dans plusieurs pays d’Europe comme la France, la Grande-Bretagne, les États-Unis, l’Australie ou encore le Canada. Cette célébration traditionnelle est alors marquée entre autres par des enfants déguisés demandant des bonbons avec une formule magique. Cette action symbolise pour certains les morts qui venaient rendre visite aux vivants pendant la nuit du Samain celtique.

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés